Nouveau ! Créez votre espace maquilleuse & vendez gratuitement ! :)

La créative maquilleuse, Marine Amaddio!

La créative maquilleuse, Marine Amaddio!

 

 

 

Marine Amaddio:  Je vois le maquillage comme un art où il faut oser, un défouloir créatif, un moyen de prendre des risques, de susciter l’intérêt…

 

 

Interview: Marine Amaddio est une maquilleuse professionnelle de 29 ans , aventurière , elle aime créer et essayer de nouvelles idées. Diplômée de Flavia Palmeira Aix en Provence, elle mène différent projet mode, artistique… Elle nous raconte sa passion, son expérience et ses meilleurs moments. C’est avec plaisir que nous partageons son histoire de maquilleuse , bonne lecture…

 

Qu’est-ce qui vous a motivé de faire ce métier ?

Une passion que j’ai depuis de nombreuses années, depuis mon adolescence. Je maquillais des amies, des collègues de travail et de la famille, et tous me disaient que j’avais un réel talent à exploiter, mais pour moi c’était juste une passion, un moment de détente et de création. En 2015,  je tombe sur un ancien journal intime qui date de mes 18 ans, où déjà je parlais du projet d’école de maquillage artistique avec toute une liste de centre de formations. Je vois cela comme un signe et début 2016 je fais les démarches pour réaliser mon rêve. Je découvre l’école de maquillage artistique Flavia Palmeira à Aix où je me sens chez moi dans cette atmosphère chaleureuse et sécurisante. L’année suivante, je fais ma rentrée scolaire dans cette école. La meilleure année de ma vie, des formateurs juste formidables qui m’ont permis d’acquérir une bonne technique, et de nouvelles amies au top avec lesquelles on a formé le Make Up Crew ! Un nouveau départ où je peux enfin exprimer toute la créativité que j’ai en moi.
Pour moi le maquillage c’est une manière de révéler la vraie personnalité de la personne qu’on maquille, au-delà de la beauté, qu’elle se sent elle-même et sûre de soi. Je vois le maquillage comme un art où il faut oser, un défouloir créatif, un moyen de prendre des risques, de susciter l’intérêt, de choquer, de s’affirmer, de s’exprimer, qui me permet de concrétiser les idées, de la plus simple à la plus farfelue, de mon imagination débordante, et de faire confiance à mes intuitions.

 

 

Quel type de projet organisez-vous ?

J’aime beaucoup les projets Mode avec un makeup naturel ou graphique.

Ce que j’aime dans ces shootings, au-delà de maquiller, c’est de créer moi-même les projets, le stylisme avec les créateurs que j’ai l’occasion de rencontrer et qui me font confiance. Le prochain en date est dimanche 3 décembre avec le photographe Romain Lebrun, 2 autres maquilleuses talentueuses (Elodie Sellito et Elisa Chareyre), nos splendides modèles et les créateurs NoSeason Atelier, Vol 707, Sha Noar et les Bijoux de Barbara. Et la recherche de modèles également, pour laquelle j’ai d’ailleurs créé une sorte d’agence en ligne sous la forme d’un groupe fb (Annuaire professionnel de modèles photo https://www.facebook.com/groups/1872895239600386/?ref=bookmarks ).

 

J’aime aussi mettre en place des projets de maquillage artistique. Des idées qui me viennent en tête en regardant un objet, en touchant une matière textile originale, en observant la nature ou en rigolant devant un film dans mon lit. L’inspiration me vient de tout (et c’est d’ailleurs ce qui me fascine dans ce job !) et j’évite de m’inspirer directement de makeup déjà existant pour ne pas tomber dans le plagiat d’autres makeup Artist.  Pour mon dernier partiel, je suis tombée sous le charme du dandelion (la graine parachute du pissenlit) et j’ai créé un projet autour de la nature qui est à la fois fragile mais qui reprend toujours ses droits sur les constructions de l’Homme. Ce makeup m’a permis de découvrir l’artiste plasticien végétal Duy Anh Nhan Duc dont j’admire beaucoup le travail.

Dans les projets que je mets en place, j’essaie de concevoir avec les photographes des photos qui vont au-delà d’une personne maquillée et stylisée qui pose, mais des photos qui racontent quelque chose dans une ambiance particulière.

Je fais également un peu de coiffure studio lors de mes shooting.

 

Quels ont été vos meilleurs moments ?

Mon premier partiel makeup avec Romane Castaigne, où l’émotion m’a envahi quand j’ai vu sur l’écran de l’ordinateur du photographe Eric Ancel, les premières photos apparaître. Ce moment où je me suis dit que j’étais bien faite pour cela.

Le shooting à l’IPN (Bar sur Aix en Provence) avec mes copines du Make Up Crew, dont Pauline Mongarny Photographie, ma sœur qui est venue en renfort au dernier moment remplacer une modèle qui nous a lâché à 2h du shoot (inutile d’expliquer la panique à ce moment-là), et mon petit ami qui est venu nous soutenir. Mes shooting qui à notre plus grand bonheur, s’est vu publier à l’international dans le magazine web « Deux Mag »

Mon expérience sur le plateau de tournage du court métrage 66 Tours de Sacha Brauman où j’ai adoré la synergie de l’équipe, le rythme dynamique de la journée, la répétition des « action » « ça tourne » « couper » !

 

Quels sont vos projets avenir ?

Pour mes futurs projets makeup, je vais revenir à ce qui m’inspire le plus : le collage et les paillettes !
Dans l’avenir j’aimerais avoir l’opportunité d’être chef maquilleur sur des défilés de mode, d’être aussi directrice artistique pour un magazine.

 

 

C’est avec plaisir qu’on partage son travail 😍
Et retrouvez tous ses shooting sur sa page Facebook !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez organiser un projet mode ?
N’hésitez pas à contacter Marine Amaddio😉

Bientôt sur son site


Par message privé sur son Facebook


et Instagram! 

Any Les Maquilleuses